L’observation aérienne

Ballon d'observation français

Le rôle des aérostiers

Dès la stabilisation du front, chaque armée installa son dispositif d’observation. Au courant de la guerre on assista à une évolution rapide du matériel militaire. Différents modèles de ballons allemands, français et suisses prirent position le long du front.

 

xxx

Aérostat allemand

La mission des aérostiers consistait à observer afin d’orienter les tirs de l’artillerie, ou d’établir une cartographie du front. Ces unités jouaient un rôle primordial ; on les surnomma « les yeux de l’artillerie »

Aérostat-suisse

 

 

Par contre du côté suisse, le but était uniquement d’observer le déroulement du conflit.

Les aérostiers étaient constamment en danger. Ils étaient la cible des aviateurs et de l’artillerie adverse ainsi que  des conditions météorologiques.

 

 

 

Différents accidents mortels furent recensés :

Le 14.09.1915, Etienne Plantier (24 ans) électrocuté à Réchésy par le câble de son ballon captif qui toucha la ligne de haute tension du chemin de fer de la ligne Belfort–Réchésy.

Le 5 mai 1916, Lt. Basset près de Manspach après un assaut allemand.

Le 07 octobre 1918, Lt. Walter Flury à Miécourt (CH), ballon d’observation mitraillé par l’aviation allemande.

 

Comments are closed.