Introduction

La Première Guerre mondiale a laissé une large cicatrice dans le cœur et le paysage sundgauvien.

Ce conflit qui engendra tant de pertes humaines marquera l’histoire de l’humanité à tout jamais. Peu d’historiens se sont vraiment penchés sur ce front proche de la frontière suisse.

Pourtant la tragédie débuta le 2 août 1914 dans le Sundgau avec les deux premières victimes d’une guerre non déclarée ; le caporal français Jules André Peugeot et le sous-Lieutenant allemand Albert Mayer originaire de Magdeburg (D)

Jusqu’à ce jour, aucun ouvrage ne relatait l’histoire complète de cette région. Cette lacune historique est aujourd’hui comblée grâce aux recherches entreprises par les deux historiens,  Bernard Burtschy et Vincent Heyer.

Les deux passionnés d’histoire régionale ont développé plusieurs ouvrages qui traitent le front entre la frontière suisse et les Vosges. Avec des livres spécifiques sur le front du Jura aux Vosges, le front de la Largue et d’Altkirch à Dannemarie.

Monument Peugeot de Joncherey érigé en 1922 et détruit le 17 juillet 1940 par les soldats allemands.

 

L'actuel monument Peugeot

Comments are closed.